The skull hours
The most original watches engineering by HYT

HYT-SkullMaori-Mush-300dpi-CMJN-JPEG

Il est de rares symboles qui tout au long de l’existence de l’être humain sur la planète Terre, des hommes des cavernes à ceux du 21e siècle, ont été forts et incontournables. Le crâne en est un. Il est utilisé pour représenter la mort, la digression, l’originalité, les origines. Il se devait de faire peur ou d’exprimer la révolte. Depuis quelques années il s’est « démocratiser » en devenant un élément décoratif tendance. La belle et très originale marque de montres HYT en a fait un garde-temps exceptionnel : la Skull. Lors du SIHH 2016 la marque en a présenté une version Maori hors du commun avec un boîtier en titane, des indexes et des gravures reprenant les fameux tatouages Maori en or. Elle se présente sur un diamètre impressionnant de 51 mm. Le design impressionnant du crâne sur le cadran n’a pas uniquement impliqué une recherche artistique. Vincent Perriard, le CEO de la marque, et son équipe ont dû procéder à de nombreux tests pour parvenir à faire circuler avec précision le liquide dans son tube de moins d’un millimètre de diamètre le long d’un parcours présentant des angles aigus se rapprochant d’angles droits. Dans les montres HYT, le liquide sert à indiquer l’heure, avec un effet rétrograde. Une fois les douze heures atteintes, le liquide repart en arrière pour redémarrer une nouvelle course Le mouvement, visible sur le cadran des précédents modèles de la marque, n’est visible que du fond du boîtier. Le crâne joue également le rôle de témoin de la vie de la montre puisque son œil droit renferme la réserve de marche. Elle est indiquée grâce à un jeu d’inserts translucides aux teintes nuancées. L’œil s’assombrit à mesure que la réserve de marche s’épuise à l’issue de ses 65 heures d’autonomie. Un discret disque en rotation continue indique les secondes dans l’œil gauche. Vous, La boîte de 51 mm (17.9mm de hauteur) possède un seul poussoir entre 2h et 3h. Décliné en une version titane DLC et une autre en or rose 5N et titane DLC noir avec, pour les deux versions, des finitions brossées, microbillées et polies.

Mais qui est HYT ? Cette marque a lancé en 2012 ce qui fut une véritable révolution, une mécanique horlogère utilisant la mécanique des fluides. Une utopie à priori. Balayant toutes les certitudes, laminant le conformisme, l’idée-force qui a conduit à la H1 est pourtant simple : deux réservoirs flexibles soudés, fixés à chaque extrémité d’un capillaire. Dans l’un, un liquide aqueux chargé de fluorescéine. Dans l’autre, un liquide transparent visqueux. Pour les maintenir séparés : la force de répulsion des molécules de chaque fluide.

More info :

www.hytwatches.com

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*